Skip to Content

APPEL A CANDIDATURES 2019 : PROGRAMME DE RÉSIDENCES A LA CITÉ INTERNATIONALE DES ARTS / PARIS

L’Institut français lance l’appel à candidatures 2019 pour son programme de résidences à la Cité  internationale des arts / Paris.

  • A qui s’adresse le programme ?


Ce programme s’adresse aux artistes étrangers qui souhaitent développer un projet de recherche et de  création à Paris, pendant une durée de trois ou six mois, et qui sont soutenus par un ou plusieurs  partenaires culturels.
Ces partenaires associés à l’artiste peuvent être des établissements du réseau culturel français à  l’étranger (Instituts français, Services culturels des ambassades de France, Alliances françaises) et/ou  des structures culturelles françaises ou étrangères (centre d’art, association, laboratoire  pluridisciplinaire, galerie, musée, structure conventionnée, théâtre, lieu de production pour la danse et  pour les arts de la rue, salle de concert, festival à l’étranger, etc. En France, une priorité sera donnée  aux candidatures portées par les labels et réseaux du Ministère de la Culture).

  • Selon quelles modalités s’effectue la résidence ?

L’Institut français met à disposition des artistes des ateliers-logements à la Cité internationale des arts à Paris.
Le partenaire associé à l’artiste, en France ou à l’étranger, finance le voyage et/ou les frais de séjour de  l’artiste et effectue la démarche de dépôt de candidature de l’artiste.

  • Quels types de projets de résidence sont soutenus ?

A/ Des projets libres :

Les artistes peuvent présenter un projet de recherche sur un sujet/une thématique de leur choix.

B/ Des projets spécifiques dans l’une des 4 catégories ci-dessous :

L’Institut français souhaite donner plusieurs axes thématiques pour les résidences 2019. La commission  de sélection prêtera donc une attention particulière aux dossiers qui relèvent de l’une des quatre  catégories suivantes :

1. Le jeune public :

L’Institut français souhaite encourager les projets des artistes qui travaillent spécifiquement en direction  du jeune public dans toutes les disciplines.

2. L’environnement / développement durable :

Pour poursuivre la réflexion autour de l’Accord de Paris sur le climat : premier accord universel sur le  changement climatique, l’Institut français souhaite encourager les projets d’artistes engagés sur le  thème de l’écologie, du changement climatique et de l’environnement. A ce titre, les propositions  artistiques en lien avec des institutions, ONG, scientifiques, chercheurs en France seront privilégiées.

3. Art et territoires

L’Institut français souhaite mettre l’accent sur le lien entre les créateurs et le territoire sur lequel ils  travaillent. En écho à la Biennale internationale d’architecture de Venise 2018 qui a choisi le thème du  « free space », les projets en architecture, paysage, design, urbanisme, art dans l’espace public, liés par  exemple aux questions de transformation des friches industrielles et des friches agricoles en lieux  culturels seront particulièrement appréciés ; ainsi que les projets qui établissent un lien entre culture et  économie sociale et solidaire, les projets qui abordent les questions des espaces collaboratifs, etc.

4. Recherche et innovation technique et technologique

Les artistes qui souhaitent développer des projets qui nécessitent des équipements techniques  spécifiques et/ou des technologies pointues qu’ils souhaitent acquérir et qui sont susceptibles d’être  présents sur le territoire français à travers notamment le réseau des fablabs, biohacklabs et medialabs  (plus d’info sur : http://www.makery.info/) peuvent se présenter dans cette catégorie

  • ainsi que les projets de création en environnement numérique
  • et les projets en métiers d’art tels que la céramique, la joaillerie, le textile, etc.

Pour information, les ateliers-logements se composent d’un espace de travail et d’un espace de vie meublé : chambre, salle de bain, cuisine. Ils sont équipés d’une connexion Internet wifi. Les artistes en  résidence peuvent aussi avoir accès à des ateliers collectifs de sérigraphie et gravure, ainsi qu’à un four  à céramique.

Pour plus d’informations dans les catégories environnement, recherche et innovation et pour les  candidatures en métiers d’art vous pouvez contacter Glenda Laporte :
glenda.laporte@institutfrancais.com/ Tel : +33 1 53 69 83 23

Pour les catégories jeune public et art et territoires vous pouvez contacter Fanny Rolland :  fanny.rolland@institutfrancais.com / Tel : +33 1 53 69 35

Qu’il s’agisse d’un projet libre ou d’un projet spécifique toutes les disciplines sont concernées :
Architecture/paysage/urbanisme arts visuels arts de la scène
arts de la rue/marionnettes arts numériques bande dessinée
cinéma/cinéma d’animation/ documentaire de création commissariat d’exposition design
graphisme littérature/littérature jeunesse métiers d’art
musiques actuelles musiques classiques contemporaines musiques à l’image (cinéma et jeu vidéo)
photographie réalité virtuelle
  • Comment postuler ?

Les candidatures déposées directement par des artistes seront irrecevables. Elles doivent  obligatoirement être déposées par les partenaires associés sur la plateforme suivante :  IFprog http://(http://ifprog.institutfrancais.com/fr/login)

L’Institut français recommande aux partenaires associés de prendre l’attache de Fanny Rolland au Pôle  résidences, en amont du dépôt de candidatures pour construire le projet de résidence ensemble : fanny.rolland@institutfrancais.com

Comme formulé ci-dessus les candidats devront s’inscrire :

  • soit pour un projet libre
  • soit pour un projet spécifique dans l’une des 4 catégories proposées.

Nota Bene : Les artistes d’Afrique et des Caraïbes peuvent également postuler au programme « Visas  pour la création » qui prévoit la prise en charge complète des frais de séjour par l’Institut  français http://www.institutfrancais.com/fr/afrique-et-caraibes-en-creations/visas-pour-la-creation

  • Calendrier :


Date limite d’enregistrement des dossiers : 22 août 2018 inclus
La commission de sélection se tiendra fin septembre 2018

  • Critères d’éligibilité :

Le partenaire associé qui dépose le dossier doit :

  • s’engager par écrit à prendre en charge les frais de voyage et/ou de séjour de l’artiste et  spécifier éventuellement l’engagement financier d’autres partenaires impliqués dans le projet ;
  • fournir un avis motivé sur son soutien à la candidature de l’artiste : faire savoir explicitement  de quelle manière il compte valoriser le travail du lauréat pendant ou à la suite de la résidence.

L’artiste doit :

  • être engagé dans la vie professionnelle ;
  • parler français et/ou anglais ;
  • justifier de travaux antérieurs ;
  • être autonome dans la gestion de la résidence ;
  • se libérer de ses activités professionnelles durant toute la période du séjour ;
    Aucune limite d’âge n’est imposée.

 

  • Les pièces constitutives du dossier :

  • Un court résumé du projet
  • Toutes les coordonnées de l’artiste (adresse postale, mail et téléphone)
  • le détail des projets en cours
  • les informations sur les aides et résidences déjà obtenues par le passé
  • un CV en PJ et un résumé du CV en quelques lignes
  • un dossier artistique en PJ
  • un projet spécifique pour la résidence en PJ (5 pages max)
  • Une copie du passeport
  • un certificat sur l’honneur qui garantit que les œuvres présentées sont bien celles du candidat
  • 3 photos avec légendes et copyright
  • liens vers des sites des extraits vidéo ou audio si nécessaires
  • articles de presse (optionnel)

 

  • Modalités de sélection :


Outre l’évaluation du parcours professionnel du candidat, une attention particulière est portée à la  qualité du projet, la nécessité du séjour à Paris, le protocole de travail envisagé et les contacts établis  en France avec des centres d’art, des structures culturelles, des artistes, des commissaires d’exposition,  des critiques, des chercheurs, etc. Ces acteurs ont un rôle de conseil, de mise en réseau et  d’accompagnement pendant et après la résidence.

Une commission consultative présidée par la directrice générale déléguée de l’Institut français,  composée des experts de l’Institut français, d’un représentant du Réseau culturel français à l’étranger,  du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, du Ministère de la Culture, du Centre national de  arts plastiques et de la Cité internationale des arts, étudie l’ensemble des dossiers de candidatures.

La commission se réserve le droit d’écarter tout projet sans avoir à motiver sa décision. Ses décisions  sont sans appel.

  • Conditions de séjour pour le lauréat :


L’Institut français finance un atelier-logement, d’une surface d’environ 40m2 à la Cité internationale des  arts située 18, rue de l’Hôtel de Ville dans le quartier du Marais dans le centre de Paris.

Le partenaire associé doit s’assurer des ressources suffisantes du lauréat pendant son séjour. Nous  recommandons donc que l’artiste puisse bénéficier d’une allocation de séjour de 1000 euros par mois  (minimum) et/ou du billet aller-retour. Le partenaire associé devra s’assurer que le lauréat possède une  assurance couvrant : rapatriement, frais d’hospitalisation, frais médicaux et responsabilité civile. Il devra  également s’assurer que le lauréat dispose d’un visa lui permettant de séjourner en France pendant la durée de sa résidence.

Aucune allocation de production ne sera versée par l’Institut français ou la Cité internationale des arts.

  • Dates et durée du séjour :

La durée de la résidence est de 3 ou 6 mois. Les périodes de résidences des lauréats devront respecter  le calendrier suivant pour l’année 2019 (pas d’arrivées ni de départs en milieu de mois) :

  • Arrivée le 9 janvier / départ le 4 avril 2019
  • Arrivée le 9 avril / départ le 4 juillet 2019
  • Arrivée le 9 juillet / départ le 4 octobre 2019
  • Arrivée le 9 octobre / départ le 4 janvier 2020
  • Arrivée le 9 janvier / départ le 4 juillet 2019
  • Arrivée le 9 juillet / départ le 4 janvier 2020

Attention : En cas de report injustifié de la date d’arrivée ou de départ anticipé, le paiement d’une  pénalité peut être demandé à l’artiste. Cette pénalité est calculée à partir du montant de la somme des  prestations au prorata des jours d’absence.

  • Mention :

Devra figurer dans tous les supports de communication liés au travail de l’artiste issu de la résidence, la  mention suivante : « Lauréat(e) du programme de résidences de l’INSTITUT FRANÇAIS à la Cité internationale des arts avec  le soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et du Ministère de la Culture ». Cette  mention sera obligatoirement accompagnée des logos de l’Institut français, de la Cité internationale des  arts et des Ministères mentionnés ci-dessus, fournis par le Pôle résidences de l’Institut français

ANNEXE : DEPOT DE GARANTIE ET PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES

  • DEPOT DE GARANTIE

Un dépôt de garantie (500 euros) devra être versé par le lauréat ou le partenaire associé au projet à la  Cité internationale des arts un mois avant le début de la résidence. Cette caution sera restituée, après  inventaire, à la fin du séjour si l’atelier/logement est laissé en bon état. Cela peut augmenter légèrement  chaque année selon le coût des prestations.

  • PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES à la charge du lauréat :

La Cité internationale des arts propose diverses prestations pour permettre au lauréat d’améliorer son  séjour et développer son projet. Toutes ces prestations demandent une participation forfaitaire  supplémentaire, qui sera à régler directement à la Cité internationale des arts par le lauréat.

TARIFS 2018 (à titre indicatif ; les tarifs 2019 ne sont pas encore disponibles) :

Accompagnateur adulte 156  € par mois
Visiteur 228 € par mois
Visiteur (séjour d’une semaine ou moins) 125 €
Enfant de 0 à 7 ans 114 € par mois
Enfant de 0 à 7 ans (séjour d’une semaine ou moins) 63 €
Ateliers collectifs (gravure, sérigraphie) 92 € par mois
Four à céramique (une cuisson) 31 €
Piano droit 81 € par mois
Piano quart de queue 96 €par mois
Cours de français (deux heures) 10 €
Laissez-passer dans certains musées et centres d’art : gratuit

Appel à candidatures_ Résidences CIA 2019 PDF