Espace Level le 11 novembre

Scène Jimi Hope le 13 novembre

Un show télévisé invite des célébrités. A travers leur parcours, elles incitent le bas peuple à retrouver la voie des possibles. Le cours de cette émission bascule un soir avec un invité spécial: Harry Potter. Face à la présentatrice, Harry est catapulté dans les méandres de son enfance. Le passé envahit le présent et fait ressurgir des souvenirs à vif. Que sont devenus ses compagnons d’infortune, Petit Balotelli, Rambo, Conchita, Beyoncé et Lady Gaga? Le texte raconte le parcours débridé d’enfants rejetés au nom de quelques présupposés et qui se recréent un monde à eux avec ses règles impitoyables. Une bombe à retardement qui pourrait exploser à tout moment.

Cette pièce est inspirée d’une thèse sur les enfants sorciers de la rue, du Congo mais elle pourrait également évoquer les talibés du Sénégal, les enfants dans les favelas et les Roms des pays occidentaux. Comment une société peut-elle mettre au ban une partie de sa jeunesse ? Qui sont ces enfants ? Quel est leur avenir ? La violence et la douleur de leur existence sont au coeur de nos sociétés, tellement visibles et que nous gardons pourtant à distance même s’ils sont de véritables bombes à retardementLes enfants hiboux ou les petites ombres de nuit raconte le parcours débridé d’enfants rejetés au nom de présupposés quelconques et qui se retrouvent en communauté avec les moyens du bord.

Production, administration, diffusion Compagnie Éclat des Os

Texte et mise en scène Basile YAWANKE

Avec  Aline BELIBI, Camille ROCK, Marléne DOUTY, Nathan JOUSNI, Lazare MINOUNGOU et Eric NANTCHOUANG

Assistantes Edwige Kiemtaremboum et Audrey Tarpinian

Scénographie Véronique LEYENS Assisté de Noufou GUIRO

Création lumière Daniel DUEVI TSIBIAKU

Création son Jean-Christophe BAUDOUIN

Costumes Yasmine YERIMA Assisté d’Aïcha YERIMA