« Hier, c’était l’ivoire et le caoutchouc, aujourd’hui le cuivre, l’uranium et les diamants. Et chaque fois, le sang de l’homme noir a coulé »

Carmin, une société minière française, vient d’annoncer son association avec un groupe chinois pour lancer dans trois mois Kisanga, une exploitation minière dans le Katanga. Olivier Martel est chargé de diriger le projet sur place, mais l’affaire attire aussi l’attention de la presse et des barbouzes chargées de retrouver un dossier secret susceptible de faire capoter toute l’opération s’il tombait entre de mauvaises mains. Trois mois, le temps d’une course-poursuite haletante au cœur de la savane katangaise et sur les pistes brûlantes du Kivu, pour découvrir ce que dissimule le nom si prometteur de Kisanga.

Prix Landerneau polar 2018 / Disponible à la médiathèque et également sur Culturethèque.