En Afrique, plus de 650 millions de personnes disposent d’un téléphone mobile et ce chiffre est en constante augmentation. Parallèlement, l’accès aux soins reste très compliqué dans certaines zones et les déserts sanitaires persistent, avec des conséquences parfois dramatiques pour la population. Le développement de la télémédecine, l’apparition de nombreuses applications et plateformes peuvent-ils être une alternative crédible pour un meilleur accès aux soins ? Les services de santé dématérialisés, accessibles via un ordinateur ou téléphone mobile, pourraient-ils devenir l’une des réponses aux déserts médicaux en Afrique ? Cette deuxième conférence organisée dans le cadre de Novembre Numérique sera l’occasion de découvrir des solutions développées localement et qui œuvrent dans le domaine de la santé à l’image de l’application Dokita Eyes (finaliste du concours RFI App Challenge Afrique 2015) développée par Madzé Agbetiafa, de SOS Mobile qui permet d’alerter les secours en cas d’accident, de crise, de maladie ou encore de Nexus Health qui fait le lien entre hôpitaux, assureur, assistance automobile et santé.