Des mèches de cheveux fabriquées au Nigéria, des fripes venues d’Europe, des motos importées de Chine… Les produits qui circulent en Afrique de l’Ouest montrent combien cette région est connectée au monde, selon de nouvelles routes et grâce à des acteurs souvent discrets. Ce débat est l’occasion de découvrir cette mondialisation par le bas, loin des grandes multinationales, qui s’invente au quotidien grâce à des entrepreneurs, commerçants et consommateurs qui bouleversent l’économie et les sociétés. »

Intervenants : Giorgio Blundo (anthropologue, IRD), armelle Choplin (géographe, IRD), olivier Pliez (géographe, CNRS) et des entrepreneurs togolais.