« La plage, une réalité d’enfance en péril » est le vécu quotidien en images, en couleurs, en son et en odeur de ces hommes, femmes et enfants qui, pour survivre, sont obligés d’aller souvent sur d’autres plages. Ils travaillent dur afin d’apporter le poisson, cette denrée indispensable, dans une insouciance coupable. Ce rendez-vous artistique est autant une exposition photographique qu’une performance qui permettra à l’auteur de transmettre les sensations ressenties à travers les photos, les vidéos, les textes, les objets, les sons et odeurs. L’installation a pour objectif de sensibiliser le public au changement climatique et le motiver à une prise de conscience pour muer ses habitudes qui peuvent avoir un impact sur nos océans.

L’artiste s’appelle Jacques M. Q. DO KOKOU, cinéaste et photographe, Chevalier des Arts et des Lettres (France) et lauréat 2018 du programme Visa pour la Création de l’Institut français