Dans le souci d’inviter les artistes africains à initier une dynamique d’altérité où la codification définit l’identité de l’Art nègre contemporain dans la sphère culturelle universaliste, Emmanuel SOGBADJI propose un ensemble de 8 tableaux ayant des dimensions identiques (1,71 m x 1,71 m), et qui font la rétrospective de toutes les techniques dont il a fait usage durant son cheminement.
Pour le Chevalier des Arts et Lettres, ici, c’est la rigueur, conceptualisée dans la rigidité des dimensions, qui est invoquée pour plusieurs raisons. D’abord, transmettre cette recherche de la rigueur comme fondement du travail de l’artiste aux néophytes, aussi bien qu’aux férus d’art contemporain africain. Ensuite, arguer de cette rigueur pour se positionner en tant que ténors de la matière artistique devant les cadors du monde de l’art. Enfin, faire de l’art contemporain africain une valeur sûre, captivant l’attention des amateurs et collectionneurs autant qu’un Aï Wei Wei ou un Jeff Koons.

Vernissage le jeudi 26 mars 2020 à 18h30