NIKAALA est une plate-forme de valorisation des œuvres artistique et culturelle féminines.  Ce festival de danses initié par l’association SIKOTA de la danseuse Germaine SIKOTA, lauréate visa pour la création 2018, est un cadre de réflexion et d’expression des créations chorégraphiques féminines. Le forum prévu pour cette première édition est intitulé « Danse et Société ». Il ouvrira le débat sur « la place de la femme artiste dans nos sociétés : cas des danseuses ». L’Institut Français du Togo soutient le festival NIKAALA et accueillera la seconde soirée de spectacle, avec en guest la Compagnie Tchetche de la Côte d’ivoire.

À la croisée des danses contemporaine, urbaine et africaine, « SANS REPERES » met en scène quatre femmes à la musculature athlétique, loin de l’image des danseuses africaines traditionnelles. La pression familiale et patriarcale, l’injustice sociale et les conflits intergénérationnels y sont dénoncés par des corps qui se vident de leurs souffrances.

Le spectacle « Sans repères » crée en 1999 est l’expression d’une jeunesse africaine en quête d’identité et de valeurs. La mise à jour de ce spectacle est une initiative de l’Institut Français via son programme Afrique et Caraïbes en créations.