The Emidy project est le récit de la vie extraordinaire de Joseph Antonio Emidy (1775-1835), premier compositeur de la Diaspora africaine, guinéen réduit en esclavage au Brésil, violoniste virtuose à l’opéra de Lisbonne ainsi que fondateur des premières sociétés Philharmoniques Orchestrales en GrandeBretagne, devenant «vedette» avant l’heure. S’inspirant des carnets intimes d’Emidy, Tunde Jegede (compositeur et multi-instrumentiste anglo-nigérien) conte la vie extraordinaire de ce violoniste métis, premier compositeur de la diaspora africaine. Vidéos, danse, musique et textes se mêlent dans cette envoûtante création-hommage.

The Emidy Project dresse un tableau de la confrontation des mondes et des cultures, de l’esclavage et du racisme, à travers la danse, la vidéo et les musiques tant « savantes » que traditionnelles. Chant, cordes, kora, vihuela, arpeggione, percussions, traverso, contrebasse… dessinent l’univers sonore du spectacle.

Nouvelle création de Tunde Jegede, the Emidy Project a été labellisée par l’UNESCO au sein du programme « route de l’esclave » pour son message humanitaire et universel.