de Julien Mabiala Bissila

Une femme. Un homme. Jusque là c’est simple, quoique toujours complexe. Elle est blanche. Lui est noir. Là ça commence à chauffer, malgré les temps qui changent. C’est peut-être parce qu’on est en Afrique. Chacun est enfermé dans son appartement, réfugié dans sa propre solitude. La femme possède le sien, l’homme pas. Le reste de l’immeuble est aujourd’hui vide, ne serait-ce qu’un gardien trop curieux qui y rôde sans cesse. La grande ville qui entoure l’immeuble fête l’investiture de son empereur sous les yeux de la communauté internationale avec ses milliers d’expatriés… Tout le monde est dans la rue, sauf Delphine et Boulass. Ils se rencontrent. Ils n’auraient pas dû… Ou si…
Quoiqu’il en soit, plus rien ne sera pareil.

Conception : Silvia Barreiros
Texte:Julien Mabiala Bissila
Mise en scène :Andrea Novicov
Vidéo : Robert Nortik / Ben Ducrot
Musique    : Ondina Duany
Jeu: Silvia Barreiros / Nicolas de Dravo Houénou / Bardol Migan
Régie lumières    : Georges Barthoulot
Régie vidéo : Joan Philippe Martins